Inauguration et Journées du Patrimoine 2018

Le Vendredi 14 Septembre, nous inaugurions le parcours
« Sur les pas  des Mineurs de Fer » .
Plus de 130 personnes avaient fait le déplacement pour découvrir la réalisation de 4 années de travail :  les 12 panneaux, les 5 pupitres et les grands visuels aux fenêtres et la scénographie.

Le parcours a été présenté par Marc Beluet, président de l’association.  Ensuite , nous avons partagé le verre de l’amitié tout en dégustant les premiers pellets (friandises en chocolat).

Une partie de l’assistance pendant les discours

Le lendemain , dès 10 heures, le parcours  « Sur les pas des Mineurs de Fer » était ouvert au public pour les Journées du Patrimoine 2018.Durant les deux jours, environ 1300 personnes sont venues  pour découvrir cette exposition de plein air.

A partir de maintenant , l’exposition est ouverte tous les jours de 10h à 19h en visite libre.

Pour les groupes (adultes et scolaires) des visites accompagnées, payantes, sont possibles.

Contact : avenircarreaudelamine@laposte.net
ou 06 41 40 14 48
ou 07 68 70 64 21

Newsletter n°9 Avril 2018

Association pour la Sauvegarde
et la Valorisation des Mines de Fer de Segré sur la commune de Nyoiseau
et le site du Bois II.
OU
« Mines de Fer de l’Anjou »

LA DERNIÈRE LIGNE DROITE

Notre dernière newsletter annonçait qu’en principe l’ouverture du site pourrait se faire courant 2018.
Nous sommes en mesure aujourd’hui de vous dire que ce sera pour le mois de septembre … si tout se passe comme prévu !

BONNE NOUVELLE
Nous venons de recevoir de la Région la Convention qui, après signature, officialisera l’accord de la subvention qui nous avait été accordée. Nous vous avions dit à plusieurs reprises quelle importance elle a pour nous et que nous l’attendions pour être certain de pouvoir mener notre projet à son terme.
Nous disposons en fonds propres de la moitié du budget nécessaire pour entreprendre les travaux envisagés, l’autre moitié étant fournie par cette subvention, qui ne nous sera versée qu’une fois les factures réglées. Nous devrons donc solliciter une banque afin qu’elle nous avance ces fonds, et pour ce faire la Convention est obligatoire, d’où la bonne nouvelle que nous annonçons.


La balle est maintenant dans notre camp, mais ATTENTION, nous entrons dans le vif du sujet car si les panneaux sont en cours d’écriture, il va nous falloir maintenant les finaliser c’est-à-dire retenir les textes qui vont y figurer.
Ce travail conséquent++ fait, c’est celui de la relecture qui commencera pour être certain qu’il n’y figurera aucune erreur, d’où la collaboration nécessaire d’anciens mineurs et de toutes les personnes connues ayant des connaissances sur le sujet. Puis viendra celui, déjà commencé, du choix des photos retenues, puis de la mise en forme proprement dite des panneaux, suivie de leur réalisation et enfin de leur pose.

Nous avons donc du pain sur la planche d’autant que dans le même temps il nous faut penser à la mise en état du site sur lequel il reste des aménagements à effectuer. Comme nous l’avons déjà fait à plusieurs reprises depuis la création de l’Association, nous prévoyons donc une demie-journée de travail pour celles et ceux qui pourront se rendre disponibles, en principe courant ou fin mai. La date vous sera précisée quand nous jugerons cette petite réunion festive nécessaire.

L’ASSOCIATION CHANGE de NOM …
Le nom de notre Association, déposé en préfecture, est le suivant : Association pour la Sauvegarde et la Valorisation des Mines de Fer de Segré sur la commune de Nyoiseau et le site du Bois II.
Un tantinet long reconnaissez-le. C’est pourquoi nous disions en principe « l’Association des Mines de Fer »  ou « l’Association de la Mine »  ou …
Après avoir échangé  de nombreux messages entre nous pour que chacun puisse faire ses propositions, nous avons décidé lors du Conseil d’Administration du vendredi 6 avril que le nom serait

« Mines de Fer de l’Anjou »

Seulement, il faut en principe que ce choix soit validé par les adhérents au cours d’une Assemblée Générale ou lors d’un vote électronique. Notre question est donc la suivante :
Voulez-vous que nous convoquions une Assemblée Générale uniquement pour confirmer ce changement ?
Si oui dites-le nous et nous le ferons.

Pas de nouvelle de votre part signifiera que nous donnez votre accord pour officialiser ce changement de nom, et bien sûr qu’un « oui nous acceptons ce changement » aussi.

Nous pourrons alors faire le nécessaire pour que ce soit ce nom qui figure sur nos panneaux d’exposition et dans toute la publicité que nous allons engager pour informer de l’ouverture de notre site.
Dans l’attente de votre décision, nous ne changeons pas les coordonnées ci-dessous utilisées jusqu’à ce jour.

Profitez-en pour noter que le CA a également décidé du nom que portera le parcours, qui sera

« Sur les Pas des Mineurs de Fer »

A bientôt. Pour les membres du C.A.,
le Président : Marc Beluet.

Newsletter n°8 – Bonne Année 2018

Bonjour à vous, adhérent(e)s de l’association,

Puisque c’est l’époque, commençons par : que 2018 vous apporte à vous et à vos proches du bonheur, encore du bonheur, toujours … … et poursuivons par : nous venons de faire un pointage et remarquons que vous êtes quelques-uns àne pas avoir ré-adherépour cette nouvelle saison.

Vérifiez si vous faites partie de ces quelques personnes et si c’est le cas … à vos stylos (cliquer ici pour une adhésion ou ré-adhésion) .

Nous ne voudrions perdre personne en cours de route.

Notre projet avance et dans les mois qui viennent ( ! ) nous devrions pouvoir ouvrir le site au public, et làvous vous rendrez compte du travail accompli depuis la création de l’association.
Bien sur que ce sera peu de choses par rapport à l’importance qu’ont eu les mines pour la région et ses habitants et bien sûr que certains penseront, voire diront ! que l’on aurait pu faire mieux. Mais en attendant, personne depuis la fermeture il y a trente ans n’avait réussi à préserver ce site et à le valoriser (si ce n’est, dans la limite de leurs moyens, le Collectif d’Artistes de Centrale 7 ainsi que les artistes Jimmix et Florent Maussion).

Rencontre avec Monique Lijour, fille de mineur

Alors ne nous lâchez pas, on tient le bon bout.

Il sera toujours temps de faire plus et mieux dans les années qui viendront, mais, l’équipe de bénévoles que nous sommes a ses limites et ce n’est  »que cela » que nous pourrons présenter au public : principalement des panneaux d’information qui raconteront l’histoire de la mine et des mineurs et une reconstitution de scène de vie dans une galerie. Et pour y arriver nous aurons passé bien des journées et des soirées, en n’oubliant naturellement pas le travail effectué par des professionnels auxquels nous avons dû recourir pour :

  • l’écriture des textes qui figureront sur les panneaux et la mise en page avec graphiques et photos – la fabrication puis l’installation de ces panneaux
  • la réalisation de la scénographie représentant l’intérieur d’une galerie de mine
  • la pose d’une clôture qui avait été précédée d’un diagnostic du chevalement

Et il ne faut pas oublier le temps passé par les employés communaux pour sécuriser certains endroits et assurer l’entretien du site, en complément de celui que nous avons fait nous-mêmes.

Cordialement, pour l’association, le président :
Marc Beluet

En photo avec un autre membre du C.A., Jean Fayol, lors de l’interview de Monique Lijour, fille de mineur (les femmes et les enfants de mineurs seront des sujets abordés dans les panneaux sur lesquels travaille Pierre Boureau présent ce même jour).
Cliquez pour lire l’article 

 

Rencontre avec Monique Lijour, fille de mineur

Dans le cadre du travail que Pierre Boureau de la Société  »Les Films du Cercle Rouge » est en train d’effectuer pour l’association, une rencontre a été organisée avec Monique Lijour, une fille de mineur qui a vécu à Segré dans la cité de Baugé (appelée par les mineurs  »la cité des Mines »).

Rencontre avec Monique Lijour, fille de mineur

Cet interview réalisée en présence de Marc Beluet et de Jean Fayol, membres de l’association, permettra à Pierre Boureau de mieux connaître qu’elle était dans les années 60 et 70 la vie des femmes de mineurs et la vie en générale dans les cités minières.

Ces renseignements lui sont nécessaires pour écrire les textes qui figureront sur les panneaux d’information qui seront installés sur le site.
Ce travail vient s’ajouter à tout ce qui a déjà été fait : interviews, filmés pour certains, de mineurs, femmes de mineurs, enfants de mineurs, … , collecte de photos, etc.

Voitures anciennes sur le carreau

A l’occasion du Téléthon, des collectionneurs de voitures anciennes – dont un fils de mineur – avait demandé si l’histoire du site pouvait leur être expliquée, et auquel cas ils feraient un arrêt dans un circuit qui les emmenait vers la Mine Bleue.

Samedi 9 Décembre 2017, des collectionneurs de voitures anciennes sur le carreau

Une centaine de personnes (80 voitures et 10 motos) ont passé presque une heure avec Marc Beluet qui s’est improvisé guide pour l’occasion. Gageons que nous en reverrons certaines lorsque le site sera ouvert, c’est du moins ce qu’il leur a été suggéré, naturellement.

Samedi 9 Décembre 2017, des collectionneurs de voitures anciennes sur le carreau